Colloque sur les violences et criminalités contemporaires

Publié le 7 mai 2024 Mis à jour le 14 mai 2024
Date(s)

le 7 mai 2024

Manifestation organisée par l'Université de Perpignan Via Domitia (CRESEM) et l'Université Côte d'Azur (CERDACFF)

Ce colloque s'inscrit dans le cadre d'un programme de recherche/action sur la "Sécurité des Territoires", mis en place par Anne-Marie Mamontoff en 2017 à l'Université de Perpignan en partenariat avec l'Université Côte d'Azur. L'objectif de ce programme est de fédérer les acteurs du terrain et des enseignants-chercheurs sur la question majeure de l'insécurité.

La France est confrontée aujourd'hui à la question cruciale de l'élaboration d'une politique de sécurité qui ne porte pas atteinte aux libertés individuelles. Il est cependant impératif de mettre en place des moyens adaptés et conséquents pour faire face aux violences et à la criminalité qui se dessinent dans la société actuelle. En effet, nous sommes face à des formes de violences, de délinquances et de criminalités inédites, autant en termes de pratiques que de cibles (violences et crimes visant les enseignants, les élèves, la police, les élus, etc., harcèlement et menaces sur les réseaux sociaux, nouvelles formes de terrorisme et de délinquance associées aux trafics divers).

Quatre grands thèmes ont été abordés et répartis sur quatre tables rondes, chacune suivie d'un débat avec le public, qui a pu entendre entre autres les communications des membres du CERDACFF :

Bertrand Gasiglia, Maire de Tourrette-Levens, Conseiller du Président du Département des Alpes-Maritimes, Maître de conférences associé au CERDACFF
"La protection des élus : quelles réalités ?"

Philippe Luppi, Maître de conférences HDR de droit public, Université Côte d'Azur, CERDACFF
"La fronde fiscale : de la contestation de l'impôt à l'émergence de nouvelles formes de violences"

Christian Vallar, Professeur de droit public, Doyen et directeur honoraires du CERDACFF, Université Côte d'Azur
"La République face aux remises en cause communautaristes : le droit instrument d'affirmation des valeurs républicaines"

François Dieu, Professeur de science politique, Université Toulouse Capitole, chercheur associé au CERDACFF
"Immigration et insécurité"