Christophe Tukov « La dimension constitutionnelle de la laïcité au Sénégal et en France »

  • Culture scientifique
  • Recherche
Publié le 1 février 2024 Mis à jour le 1 février 2024
Date(s)

le 15 janvier 2024

Article dans Philosophy World Democracy, 21 décembre 2023

La dimension constitutionnelle de la laïcité au Sénégal et en France
Par Christophe Tukov, chercheur associé au CERDACFF


Si l'identité constitutionnelle du Sénégal et de la France, définie à l'article 1er de leur Constitution, est similaire, les sociétés sénégalaise et française sont évidemment très différentes et les relations entre l’État et le religieux divergent. La loi de 1905 sur la séparation des Églises et de l’État est la principale inspiration juridique de la définition de la laïcité dans les deux pays. Formellement, la Constitution sénégalaise, en sa version de 2016, protège davantage la laïcité que la Constitution française de 1958, La torche de la foi éclaire cependant les institutions sénégalaises quand la boussole de l’État de droit guide davantage les institutions françaises vers la garantie des droits fondamentaux.

Lire la suite de l'article